Mutuelle sénior

Auteur : La rédaction Devis Mutuelle Seniors     -     Mise à jour : 97 jour(s)

À un certain âge notamment avant de partir à la retraite, de nombreux individus se demandent s’ils se doivent de se contenter de leur mutuelle d’entreprise ou de profiter de la loi Evin pour souscrire à une mutuelle sénior proposant un contrat individuel répondant à leurs besoins. Pour le premier choix, la route est toute tracée, mais pour le deuxième, c’est une autre paire de manches. Ne serait-ce que de tenir en compte le fait qu’une multitude de services est disponible sur le marché.

Quelle est la meilleure mutuelle senior ?

Cette question se pose automatiquement lorsqu’une personne a fait le choix pour une mutuelle sénior. Tout simplement parce que les propositions de ce genre foisonnent sur le marché de l’assurance qu’il n’est toujours pas facile de s’y retrouver, alors que les prix et les garanties varient d’un assureur à l’autre.


>> CLIQUEZ ICI POUR OBTENIR VOTRE DEVIS GRATUIT <<

Pour ne pas se perdre dans cette jungle, le premier réflexe est alors de recourir aux services gratuits d’un site comparateur mutuelle santé sénior. Le chemin le plus court pour mettre en exergue les opérateurs proposant les meilleurs remboursements des besoins de santé en gardant l’équilibre entre les garanties et les coûts en notant que les classements 2020 des meilleures mutuelles sénior sont déjà disponibles sur certaines de ces plateformes.

Quoi qu’il en soit, l’erreur serait de s’y fier uniquement pour la raison que la liste des acteurs spécialisés dans ce domaine est longue et qu’une bonne mutuelle est avant tout celle qui est en mesure de couvrir les dépenses les plus importantes. Ce qui serait à coup sûr, liées à l’hospitalisation où le reste à charge du patient peut vite se compter à plusieurs centaines d’euros.

En effet, avec ce poste de dépense, le montant de la facture pourrait vite grimper à raison des :

  • Frais d’hospitalisation ;
  • Dépassements d’honoraire des chirurgiens et des anesthésistes ;
  • Forfaits hospitaliers ;
  • Coûts d’une chambre particulière.

Tout cela pour dire qu’en fonction du budget, la meilleure mutuelle sénior est celle qui propose le plus haut niveau de garantie. À noter que depuis 1er janvier 2020, les assurés n’ont plus à se soucier des restes à charge pour les soins auditifs, optiques et dentaires, grâce à l’entrée en vigueur du dispositif 100% santé. Celui qui oblige la majorité (95%) des assureurs à compléter le remboursement de la Sécurité sociale.

À quel âge faut-il souscrire une mutuelle senior ?

C’est bien connu, une complémentaire santé classique devient insuffisant lorsque les assurés se trouvent dans un âge avancé rendant nécessaire la souscription à une mutuelle senior du fait parce qu’ils estiment qu’ils s’exposent davantage à des problèmes de santé.


>> CLIQUEZ ICI POUR OBTENIR VOTRE DEVIS GRATUIT <<

Le problème, c’est qu’ils sont bien nombreux à ne pas savoir à quel moment précis de leur vie ils peuvent s’y lancer en sachant qu’une personne est considérée comme senior après la retraite. Et il faut dire que ces derniers n’ont pas tout à faire tort de se poser des questions à ce sujet si l’on tient compte du fait qu’aux yeux de l’OMS, ce seuil est fixé à 60 ans, alors qu’auprès des professionnels de santé, un individu est considéré comme tel dès 45 ans quand les changements physiologiques commencent à se faire remarquer.

Ainsi, il est évident d’y apporter un éclaircissement en précisant qu’il n’est nullement nécessaire d’attendre une échéance précise pour s’y lancer en notant cependant qu’à partir de 65 ans, il serait peut-être déjà trop tard puisque les mutuelles auront tendance à refuser la demande sachant que le niveau des risques est désormais trop élevé.

Quel est le prix pour une mutuelle senior ?

Destinée à garantir des dépenses de santé spécifique, une mutuelle senior est de nature plus coûteuse qu’un complémentaire classique en précisant que le montant des cotisations varie en fonction du niveau de remboursement demandé lors de la souscription.

Quoi qu’il en soit, l’on peut d’ores et déjà dire qu’une différence non négligeable sépare la prise en charge du plus faible (niveau1) au plus élevé (niveau 4). Soit, à une hauteur moyenne de 1 522 euros si l’on tient compte du fait que le niveau 4 est estimé à 2 428 euros contre 906 euros pour le niveau 1. Ce qui représente d’ailleurs un écart de 168% en notant que pour le niveau 2 et le niveau 3, ce taux est respectivement de 84% et de 28% à 1 317 euros et à 1 894 euros.


>> CLIQUEZ ICI POUR OBTENIR VOTRE DEVIS GRATUIT <<

Mais puisqu’il s’agit d’estimation généralisée, le plus judicieux serait de procéder à la comparaison des offres de marché afin d’en tirer le maximum de devis. L’objectif étant de faire d’une pierre, deux coups en trouvant l’équilibre entre le prix et le niveau des garanties. Dans ce sens, la meilleure stratégie est d’effectuer un comparatif auprès des différents acteurs spécialisés dans le domaine. Entendons par là les assureurs et les courtiers pour en tirer ensuite la proposition la plus pertinente.

En parlant de prix, il faut se rappeler que les cotisations ont parfois tendance à augmenter pour ramener certains adhérents à se demander s’ils ont une chance de l’éviter. La réponse est oui pour ceux qui ont fait le choix pour une mutuelle senior soumise au Code des assurances stipulant que :

Un accord de l’assuré est nécessaire par la signature d’un avenant pour tout changement des conditions générales du contrat.

Pour ceux qui ont choisi le Code de la mutualité, la situation est toute autre en sachant que :

Les décisions sont prises par le conseil d’administration élu par les adhérents.

Concernant le premier cas, l’assuré peut s’opposer à l’augmentation si le taux de révision annuelle tarifaire est supérieur à celui qui est prévu dans son contrat. Pour le second, il se doit d’attendre le délai de préavis prévu pour procéder à une résiliation et ainsi souscrire à une autre mutuelle senior moins chère.

Quelles sont les garanties à prendre en compte pour une mutuelle senior ?

Comme susmentionnée, la meilleure mutuelle senior est avant tout  celle qui est en mesure de couvrir les dépenses les plus importantes qui sont, en l’occurrence, celles liées à l’hospitalisation (à domicile, à l’hôpital).

Mais il faut dire que c’est loin d’être suffisant puisque ce genre de service est avant tout une offre modulable qui se doit de répondre à des besoins spécifiques généralement intégrés dans les services de base des complémentaires. Entendons par là les soins dentaires, otiques et auditifs, les analyses de sang, les visites fréquentes chez le cardiologue, les consultations régulières ou encore les traitements liés à la médecine douce.

Soit, autant de garanties que l’assuré doit prendre en compte lors de la souscription à une mutuelle senior en prenant soin de choisir un niveau de remboursement plus ou moins élevé pour les postes de dépenses les plus importants.

Autre aspect à ne pas oublier,  l’existence du plan de financement de la Sécurité sociale donnant accès à un complémentaire santé labellisé s’adressant aux assurés dépassant le seuil des 65 ans. Celui qui engage les assureurs à respecter des niveaux de remboursements et de tarifs préalablement définis par décret. Dans les détails, les séniors concernés peuvent souscrire à trois niveaux de garantie en soulignant que le prix varie en fonction de l’âge de l’assuré :

  • Économique ;
  • Intermédiaire ;
  • Supérieure.
Ces contenus pourraient également vous intéresser

Prêt à comparer les mutuelles ?