Mutuelle senior tarif

Auteur : La rédaction Devis Mutuelle Seniors     -     Mise à jour : 91 jour(s)
mutuelle senior tarif

De nombreux contrats de mutuelle prennent automatiquement fin lorsque l’assuré atteint la limite d’âge fixée au moment de la souscription. Pour éviter de se retrouver sans couverture alors que les besoins de santé d’un senior sont importants, la présence d’une telle clause représente un critère de choix essentiel. Il est par ailleurs essentiel d’anticiper la résiliation de sa complémentaire santé.

Quel est le coût d’une mutuelle senior ?

Le marché de la mutuelle santé senior est large. En conséquence, aussi bien le contenu des offres que les tarifs sont extrêmement variés, sans compter que les acteurs du secteur proposent plusieurs niveaux de garanties proposés afin de personnaliser les contrats.

>> CLIQUEZ ICI POUR OBTENIR VOTRE DEVIS GRATUIT <<

Les personnes disposant d’un petit budget peuvent trouver une mutuelle pour retraité dont le prix mensuel commence à 36 €. Cependant, cette formule basique ne comprend qu’une couverture minimale en hospitalisation à hauteur de 100 % de la base de remboursement de la Sécurité sociale (BRSS). Cela signifie qu’en cas de gros ennuis de santé, la prise en charge se fait sur le tarif conventionnel, obligeant le patient à payer tous les dépassements d’honoraires et prestations non couvertes par l’Assurance Maladie.

Pour bénéficier d’une meilleure garantie hospitalisation (150 % du BRSS est le niveau minimum recommandé), ainsi que de remboursements plus élevés en optique et dentaire, il faut prévoir une cotisation mensuelle comprise entre 80 € et 180 €.

Niveau de couverture Consultations médecins spécialistes Optique : Lunettes de vue avec verres complexes Soins dentaires : implants Hospitalisation (tarifs conventionnés) Chambre privée à l’hôpital (prix/jour) Cotisation prix/an
Minimale 100 % Max. 200 € 100 € – 300 € 100 % 30 € – 40 € 469,72 €
Moyenne 125 % – 150 % 125 € – 250 € 100 € – 300 € 125 % 30 € – 60 € 1181,96 €
Élevée 200 % 200 € – 400 € 150 € – 300 € 200 % 60 € 1689,47 €
Maximale 250 % – 400 % 350 € – 1000 € 250 – 800 € 200 – 400 % 100 € 2214,76 €

 

Comment résilier sa mutuelle santé senior ?

À partir de 45-50 ans, des changements physiologiques conséquents se produisent, entraînant une évolution des besoins de santé des personnes. Encore plus au moment du départ à la retraite, certaines garanties conçues pour les actifs plus jeunes ne sont plus utiles. En revanche, d’autres impératifs apparaissent. La souscription d’une mutuelle adaptée devient incontournable pour bénéficier de soins de qualité sans se ruiner.

La variété des offres disponibles sur le marché permet aux nouveaux retraités d’être bien couverts pour leurs dépenses médicales, à un prix cohérent avec leur budget. Mais attention, certaines d’entre elles ont une durée de validité limitée. En effet, il n’est pas rare que des propositions très avantageuses cachent de mauvaises surprises, comme des exclusions de garanties ou la résiliation automatique à 65 ans, 70 ans ou 75 ans au plus tard. Considérant l’augmentation considérable de l’espérance de vie des Français, l’absence de protection du jour au lendemain lorsque l’on est âgé constitue un risque majeur. Il est donc préférable d’opter pour un contrat sans limite d’âge, plus onéreux, mais qui donne à l’assuré la certitude d’être correctement couvert jusqu’à son décès.

Les motifs autorisés de résiliation de la mutuelle senior

L’organisme assureur a le droit de ne pas renouveler au contrat au motif de l’atteinte de la limite d’âge dès lors que cette clause y figure expressément et que la notification de l’assuré a été faire dans le respect du délai de préavis. Il peut également procéder à la résiliation de la mutuelle en cas de non-paiement de la prime d’assurance ou de fausse déclaration au moment du remplissage du questionnaire de santé, première étape incontournable du parcours de souscription d’une complémentaire.

La décision de rompre le contrat peut également émaner de l’assuré lorsque celui-ci ne lui donne plus entière satisfaction. Conformément aux dispositions de la loi Chatel, il doit envoyer sa lettre de résiliation à l’assureur par courrier recommandé avec accusé de réception au plus tard deux mois avant la date d’échéance. Cette précaution empêche la tacite reconduction du contrat, qui implique de payer une année supplémentaire pour une couverture inadaptée.

>> CLIQUEZ ICI POUR OBTENIR VOTRE DEVIS GRATUIT <<

En parallèle, l’assuré doit chercher une mutuelle dont les garanties répondent mieux à ses exigences. Un comparateur en ligne est un outil très pratique pour faire le tri entre les offres disponibles.

Le changement de mutuelle se fait normalement à chaque date anniversaire du contrat d’adhésion. Néanmoins, il est possible de résilier et remplacer son contrat en cours d’année dans les cas suivants :

  • un changement de situation professionnelle : départ à la retraite, licenciement, etc. ;
  • un changement de situation familiale : divorce, décès du conjoint… ;
  • le basculement vers un autre régime de base salariale ;
  • un changement de lieu de résidence qui entraîne un ajustement des garanties ou du tarif ;
  • une hausse des cotisations non communiquée au préalable à l’assuré.

Dans tous les cas, il est impératif de respecter les deux mois de préavis définis par la loi Chatel afin d’éviter toute interruption de la couverture santé pendant la période de transition d’une complémentaire santé à l’autre.

Ces contenus pourraient également vous intéresser

Prêt à comparer les mutuelles ?