Mutuelle hospitalisation senior

Auteur : La rédaction Devis Mutuelle Seniors     -     Mise à jour : 97 jour(s)
mutuelle hospitalisation senior

Une mutuelle hospitalisation senior se révèle tout simplement être un « must-have », à partir de 55 ans. Ce point de basculement physiologique augmente effectivement le risque d’hospitalisation. Rien ne vaut ainsi le sentiment d’être couvert pour des dépenses aussi inévitables que vertigineuses.

Pourquoi souscrire à une mutuelle hospitalisation senior ?

À bien des égards, une mutuelle hospitalisation senior est très recommandée dès l’entame de la soixantaine. Ce contrat prend effectivement en charge le ticket modérateur (20 % des frais), c’est-à-dire la partie non couverte par le régime obligatoire. Un forfait journalier hospitalier (frais d’hébergement, repas, ménage…) vient également compléter le remboursement.


>> CLIQUEZ ICI POUR OBTENIR VOTRE DEVIS GRATUIT <<

Une mutuelle hospitalisation permet aussi d’aspirer des remboursements, en cas de dépassement d’honoraires (chirurgien ou anesthésiste). Les frais dits « de confort » (chambre individuelle, téléphone, Internet…) sont également pris en charge.

Certains contrats de mutuelle senior donnent même droit à un forfait compensant une perte de salaire, suite à un arrêt de travail. Celui-ci vient alors s’ajouter à l’allocation versée par l’Assurance maladie (environ 50 % du salaire journalier). Le même mécanisme s’applique en cas de consultation de l’anesthésiste, remboursée à seulement 70 % par le régime obligatoire, des séances de rééducation à 60 %, ainsi que les frais de transport (ambulance) à 65 %.

Comment trouver la bonne mutuelle hospitalisation senior ?

Pour trouver la bonne mutuelle hospitalisation senior, il suffit de faire référence à quelques critères. Le niveau de remboursement est par exemple à étudier. Au niveau des garanties, on s’assure d’avoir des garanties d’assistance (accompagnant ou garde d’enfants).

Un contrat proposant le tiers payant est également à privilégier. Ce mécanisme évite effectivement à l’assuré de faire une avance des frais d’hospitalisation.

Le délai de carence est aussi à prendre en compte. Dans certains contrats, il peut aller jusqu’à trois mois : une période pendant laquelle les garanties n’entrent pas encore en jeu.

Par ailleurs, une bonne mutuelle hospitalisation peut aussi donner accès à un réseau de santé particulier, ce qui peut s’avérer être d’une aide précieuse en cas de médicaments rares ou d’un coût exorbitant.

Enfin, mieux vaut aussi opter pour un contrat modulable. L’assuré pourra ainsi adapter ses garanties, et donc ses mensualités avec l’évolution de ses besoins en santé. Dans le montage, il est même possible de rehausser certains plafonds stipulés initialement dans le contrat.

Quels sont les coûts d’une hospitalisation ?

Pour un senior, une journée à l’hôpital peut couter entre 1 000 et 4 000 euros. Un montant qui inclut avant tout les frais de séjour (remboursés à seulement 80 % par l’Assurance maladie). Le taux ne peut atteindre les 100 %, qu’en cas d’ALD, d’hospitalisation de plus de 30 jours, ou encore d’un accident de travail.


>> CLIQUEZ ICI POUR OBTENIR VOTRE DEVIS GRATUIT <<

Le forfait journalier hospitalier fait également partie des coûts liés à une hospitalisation. Non remboursé par le régime obligatoire, il est fixé à 20 euros par jour. La chambre particulière (environ 60 euros/j) et les services annexes (Télévision, Internet, téléphone…) viennent également gonfler la facture.

Des dépassements d’honoraires vertigineux peuvent aussi être facturés à l’assuré. En effet, pour être pris en charge rapidement, il doit se tourner vers des chirurgiens non conventionnés (de secteur 2). Comme leur appellation le laisse supposer, ils ne sont pas soumis au plafond fixé pour les actes de consultations ou de soins.

Quel remboursement de frais d’hospitalisation pour les seniors ?

Le remboursement de frais d’hospitalisation pour les seniors dépend du taux fixé dans le contrat. Pour des dépassements d’honoraires d’environ 1 000 euros, un taux à 125 % donne droit à quelque 125 euros. Avec les 500 euros pris en charge par l’Assurance maladie, il reste à l’assuré de payer les 375 euros restants. Le montant est à 250 euros pour un taux à 150 %, ce qui ne laisse que 250 euros à la charge du patient. À noter que certains contrats de mutuelle hospitalisation senior proposent des taux à 200, 300, voire à 400 %.


>> CLIQUEZ ICI POUR OBTENIR VOTRE DEVIS GRATUIT <<

Pour s’assurer un bon niveau de remboursement, une garantie hospitalisation renforcée reste la meilleure option. Elle prévoit notamment un forfait journalier illimité, très utile en cas d’une « hospitalisation chirurgicale pour l’opération ». L’assuré est donc couvert pour l’ensemble des traitements pré et post-chirurgicaux.

Ces contenus pourraient également vous intéresser

Prêt à comparer les mutuelles ?