Mutuelle pas chère pour retraité

Auteur : La rédaction Devis Mutuelle Seniors     -     Mise à jour : 67 jour(s)
mutuelle pas cher retraite

Les tarifs exorbitants constituent une caractéristique inhérente à une mutuelle pour retraité. Rien de plus normal, puisque les organismes spécialisés établissent le montant de la cotisation en fonction du niveau de risques. De fait, les séniors doivent trouver la parade pour payer le moins cher possible, sans faire l’impasse sur les garanties incontournables. Une démarche qui requiert notamment de faire un comparatif de mutuelle pour retraité, son meilleur allié. Cet outil leur permet en quelque sorte de changer de mutuelle… comme on change de chemise.

Pourquoi les mutuelles retraites sont souvent plus chères ?

Une mutuelle pas cher pour retraité relève malheureusement d’un mythe. En effet, pour un couple senior, la cotisation avoisine les 195 euros. L’explication est, avant tout, à trouver dans la viabilité même d’un organisme de mutuelle senior : Il lui doit tout simplement gagner plus qu’il ne dépense. Or, les risques de tomber malade augmentent avec l’âge. Douleurs articulaires, baisse de la vue et de l’ouïe, ou encore des effets secondaires relatifs à la ménopause… autant de pathologies requérant des soins à partir de 45 ans, et donc de garanties spécifiques associées à son contrat de mutuelle retraité.

Pour ne rien arranger, les retraités sont les grands oubliés des dernières lois adoptées en France. On peut citer la loi ANI, entrée en vigueur au tout début de l’année 2016. Elle concerne uniquement les salariés, en obligeant les entreprises à leur souscrire une complémentaire santé relevant d’un régime collectif.


>> CLIQUEZ ICI POUR OBTENIR VOTRE DEVIS GRATUIT <<

La Loi de Financement de la Sécurité sociale (LFSS) de 2018 s’apparente à un coup de grâce pour les seniors. Elle a effectivement majoré de 2 euros le forfait hospitalier (non pris en charge par la Sécurité sociale), l’amenant ainsi à 20 euros, au lieu de 18. Un amendement qui s’est d’emblée répercuté sur la cotisation d’une mutuelle senior.

Comment payer moins cher sa mutuelle retraite ?

À défaut de pouvoir compter sur les législateurs, les séniors ont bel et bien la possibilité de dénicher une mutuelle pas cher pour retraité. Ils peuvent par exemple faire leur souscription durant les périodes de fêtes ou d’événements marquants. En effet, la quasi-totalité des organismes de complémentaire santé profite de ces occasions pour lancer des offres promotionnelles. Celles-ci se matérialisent entre autres par la gratuité du premier mois d’adhésion, ou une réduction de la cotisation sur une durée déterminée. Reste à bien vérifier les conditions d’utilisations, au risque de tomber sur des « pièges » : les contrats proposés peuvent impliquer la souscription d’un contrat annexe (assurance auto, assurance habitation, prévoyance santé…).

Un couple de retraités peut aussi faire une économie considérable, en souscrivant un « contrat-joint ». Les assurés se voient effectivement proposer des tarifs avantageux, avec à la clé jusqu’à deux, voire trois mois de gratuité.

Jouer sur les garanties permet également de payer moins cher sa mutuelle retraité. Les experts recommandent surtout un contrat offrant une couverture maximale pour l’hospitalisation (un remboursement à 200 % ou plus). Selon une étude LeLynx, seuls 47 % des séniors optent pour cette configuration. Quelque 49 % continuent, quant à eux, de privilégier la garantie prenant en charge les soins courants.

Comment comparer les mutuelles retraites pour trouver la moins chère ?

Un comparatif de mutuelle pour retraité constitue aussi un raccourci vers un contrat pas cher. En effet, un senior est censé faire un point sur ses besoins en santé sur une base régulière. La souscription d’un nouveau contrat offrant des garanties spécifiques (assistance à domicile, forfait journalier hospitalisation, garantie obsèques…) forme alors une éventualité.


>> CLIQUEZ ICI POUR OBTENIR VOTRE DEVIS GRATUIT <<

Avec un comparateur en ligne, on peut ainsi faire un tour d’horizon des offres proposées sur le marché, de manière gratuite, sans engagement, et surtout sans quitter le confort de son domicile. La démarche revient aussi à se délester de certaines garanties dites « secondaires », avec comme objectif d’alléger au maximum la cotisation.

 

Enfin, histoire d’avoir l’impression de payer moins cher, pourquoi ne pas rentabiliser son contrat ? L’idée est de profiter au maximum de certaines prestations liées à la médecine douce (acupuncture, ostéopathie, homéopathie, psychologie…). Forfait bien-être, forfaits ateliers (stimulation de la mémoire, nutrition…), forfait bilan activité physique et coaching… autant d’éléments qui entrent effectivement en ligne de compte dans le calcul de la cotisation, alors autant en profiter.

Ces contenus pourraient également vous intéresser

Prêt à comparer les mutuelles ?